menu

Accueil > Actualités > Robespierre a mangé un sandwich à l’espace Ronny Coutteure de Grenay

Robespierre a mangé un sandwich à l’espace Ronny Coutteure de Grenay

Compte-rendu

jeudi 14 mars 2019

Pour en savoir plus sur le film cliquez sur : le dossier de presse
Pour se rendre à l’Espace Ronny Coutteure, cliquez sur : l’adresse

Les soirées ciné-débat de l’Espace Ronny Coutteure à Grenay sont une aventure culturelle rodée depuis dix ans intitulée « Ciné-sandwich ».

À l’invitation de son directeur, l’ARBR et APIA ont présenté leur film "Sur les pas de Robespierre.
A la table des invités s’étaient rassemblés Hervé Leuwers, universitaire à Lille III spécialiste de la Révolution française et auteur de « Robespierre, biographie » publié chez Fayard, Ewan Bogart, acteur interprétant Robespierre, Thomas Gallo, le réalisateur et Alcide Carton Président de l’ARBR et Christian Champiré le Maire de Grenay

La soirée a accueilli près de 100 personnes parmi lesquelles de nombreux habitués de la formule.

L’organisation est originale et facilite les échanges et les liens sociaux.
Les spectateurs sont réellement associés aux débats qui précédent et suivent la projection.

La séance débute à 19 heures. Vers 19 heures 15 quand tous le public est installé, les réalisateurs et les protagonistes invités par l’espace Ronny Coutteure présentent le film, son objectif, le contexte de sa réalisation et exposent brièvement la problématique pour aider la lecture de l’œuvre présentée. Cette présentation est cadrée par l’animateur de manière à ne pas dévoiler trop de ce qui sera à voir mais surtout pour en favoriser la lecture.
A 19 h 45, pendant une heure, autour des tables dressées à cet effet, les spectateurs prennent une collation et font connaissance. Bien évidemment, les échanges ont trait au sujet de la soirée. C’est un moment convivial et social chaleureux, émotionnellement extraordinaire.
à 20 h 30 Le film est projeté après que les spectateurs ont rejoint les gradins.
La projection est alors suivie d’échanges entre les « invités » et les spectateurs qui ont choisi de rejoindre ou non les tables pour un café ou un thé ou retrouver des amis. Je dis « échanges » parce qu’il s’agit plus de croisements de points de vue entre les protagonistes du film et le public.


On s’aperçoit rapidement qu’il y a un public captif, habitué, et cinématographiquement cultivé.

La première partie autour de quelques sandwiches et de charcuteries et d’un verre de rouge ou d’un café a contribué à lever les préventions et les timidités.

Il y a une grande authenticité dans les interventions et les « invités » sont sollicités avec beaucoup de respect et d’exigence.

Cela se termine vers 23 heures ; et rares sont les spectateurs qui s’en vont avant. Ali Boukacem, en maître des lieux, distribue la parole avec beaucoup de talent, en vrai professionnel qui connaît son public et a préparé son sujet.

On sort de là « requinqués », heureux de s’être collectivement instruits.

L’ARBR et APIA étaient honorées de partager ce moment avec la mairie de Grenay, qui a aidé à produire le film par une participation financière bienvenue.

Le débat convivial donna lieu à des échanges riches dans lesquels l’actualité s’affichait en toile de fond de l’intérêt historique que le film a suscité .

Certaines scènes qui mettent en jeu les jeunes ont amusé les spectateurs qui n’ont pas vu le temps (1h 16 mn quand même ) passer.
Puis à l’issue, il y a un moment de silence suivi d’applaudissements, comme si les gens semblaient déstabilisés par ce qu’ils viennent de voir.
Une dame d’ailleurs a dit son impression : « je ne m’attendais pas à ça. Je venais pour un documentaire. En fait c’est un documentaire mais c’est fait comme un film qui raconte l’histoire d’une classe hypothétique de lycéens. Alors cela m’a agréablement surprise. C’était vivant. Et puis j’avoue que je ne connaissais pas Robespierre sous cet aspect. Les textes dits par le comédien sont bien de Robespierre ? »

En sortant, le réalisateur et le Président se sont promis de travailler auprès d’autres centres culturels pour développer la diffusion du film.
Ils ont de bons espoirs que l’aventure de Grenay se renouvelle rapidement ailleurs.

Quelques jours plus tard, une spectatrice séduite par la qualité pédagogique du film offrait ses services à l’ARBR pour l’aider à faire connaître le film dans les collèges et lycées des environs.

Pour avoir tout le programme de l’espace Ronny Coutteure, c’est iciqu’il faut cliquer
Pour en savoir plus sur le film cliquez sur : le dossier de presse

Espace culturel Ronny Coutteure :
28bis, boulevard des Flandres
62160 GRENAY
Contact :
Tél. : +33(0)3 21 45 69 50
Fax : +33(0)3 21 45 69 58
Mél : culture grenay.fr

Voir en ligne : POUR SE SRENDRE À L’ESPACE RONNY COUTTEURE

Galerie