Accueil > Vidéothèque > Jean-Luc Mélenchon et Robespierre .

Jean-Luc Mélenchon et Robespierre .

L’homme politique est interrogé par Hérodote

mercredi 8 février 2017, par Webmaster

Jean-Luc Mélenchon raconte Robespierre et la Terreur.

Il tire pour Herodote.net. les enseignements de cet épisode majeur de notre Histoire dans un entretien avec Jean-Pierre Bédéï.

Publié sur vimeo. com
Durée 17 minutes 30 s

Intérêt :
Jean-Luc Mélechon avec un excellent talent de conteur fait preuve de son attachement pour le personnage de Robespierre.

Cliquez sur l’image pou voir
PNG - 20.4 ko
Jean- Luc Mélenchon répond à la Chaîne « Histoire »

Le point de vue de Hérodote :

En 1792, Robespierre, que Jean-Luc Mélenchon juge visionnaire, pragmatique et de bon sens, se montre hostile à la guerre car il devine qu’elle sera longue et risque d’amener un militaire au pouvoir. Les Girondins, au contraire, y sont favorables, car ils escomptent une défaite et donc des négociations !

La Terreur ? Jean-Luc Mélenchon, qui se veut « robespierriste », a beau jeu de rappeler que c’est Danton qui invente le Tribunal révolutionnaire pour éviter le retour des massacres de septembre 1792. Et les fous furieux les plus engagés dans la Terreur, comme Carrier à Nantes et Fouché à Lyon, figurent parmi les Thermidoriens qui auront la peau de Robespierre…

Pris en défaut à l’assemblée après une nuit blanche, Robespierre est mis hors-la-loi. À ses partisans qui lui suggèrent de reprendre le pouvoir, il répond : « Au nom de qui ? » Car, en bon avocat, il ne saurait violer la légalité républicaine… Robespierre a été adulé par le peuple car incorruptible.


Voir en ligne : Pour voir la vidéo